Comment devenir décoratrice freelance ?

formation-decoratrice-d’intérieur-Comment-devenir-decoratrice-freelance

La décoration d’intérieur vous passionne et vous souhaitez en faire votre métier. Devenir décoratrice est à la portée de tous : que l’on souhaite se reconvertir ou que l’on soit à la recherche de sa première formation professionnelle. C’est un secteur dynamique, croissant et la demande de professionnels qualifiés n’y cesse d’augmenter. On vous fait découvrir les qualités qu’ une décoratrice freelance devrait avoir, ainsi que les formations qui peuvent vous mener à ce métier.

formation-decoratrice_documentation-gratuite

 

Décoratrice freelance, un métier fait pour vous ?



La décoration est à la fois un métier et une passion. Pour l’exercer, il faut tout d’abord qu’on l’aime. Si vous souhaitez vous plonger dans l’univers de la décoration d’intérieur, juste par curiosité, ou parce qu’on vous a dit par exemple que c’est un secteur qui ne connait pas la crise…, il n’est pas trop tard pour faire un autre choix de carrière. Pour faire ce métier, il faut se sentir motivée et pour cela il faut l’aimer. Confucius n’avait-il pas dit qu’il faut choisir un travail qu’on aime et on n’aura pas à travailler un seul jour de sa vie ? Si vous êtes convaincue d’avoir trouvé votre voie, découvrez les qualités que vous devez avoir ou développer pour l’exercer. Le métier de décoratrice vous fera vivre votre passion.
 
La décoratrice doit avoir l’« œil déco ». Elle doit aussi être imaginative et posséder le sens de l’esthétisme. Bien sûr, les formations sont là pour vous apprendre le métier, mais une future décoratrice doit tout de même avoir une capacité naturelle qui lui permet de bien visualiser certaines choses. Prenons ce célèbre exemple pour y voir plus clair : supposons qu’on vous demande la couleur d’un rideau. Si vos amis voient tous noir, mais vous, vous voyez qu’il ne l’est entièrement pas, mais plutôt d’une couleur bleu-noire avec un reflet nacre, il n’y a aucun doute, c’est un métier qui est fait pour vous. Il y a donc des choses qui devront être naturellement présentes chez la future décoratrice, et après, les formations l’aideront à développer son talent.
 
À part cela, comme la décoratrice va travailler chez des gens, il faut qu’elle ait un bon sens de la communication. Une bonne capacité d’écoute est aussi nécessaire pour bien comprendre les goûts et les envies des clients.
 
Ensuite, c’est un métier qui requiert une bonne organisation et un esprit de leader. Une décoratrice freelance pourra être emmenée à gérer plusieurs projets, budgets et clients, et aussi à diriger une équipe qui va l’aider pour la mise en œuvre du projet.
 
Et enfin, la décoratrice doit également être à l’affût des dernières tendances en matière de design d’intérieur.

 

Faut-il être diplômée pour exercer ce métier ?

Le métier de décorateur d’intérieur est une profession non réglementée. Ceci dit qu’il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme pour l’exercer. En revanche, pour les métiers reconnus en tant que métiers d’art, comme le décorateur étalagiste ou encore tapissier décorateur, le diplôme est obligatoire.
 
Décoratrice d’intérieur est donc, comme on l’a dit au début, un métier à la portée de tous. Si l’on aime décorer son chez-soi, on peut, avec quelques efforts, exercer le métier. Pour vous améliorer, documentez-vous sur les différents styles de design d’intérieur. Lisez des articles, des livres, etc. Vous pouvez aussi développer vos connaissances en vous inspirant des travaux de célèbres designers, et ensuite vous les adaptez à votre idée.
 
Mais avant tout cela, il y a des bases qu’il faut bien maîtriser. La décoratrice doit maîtriser les caractéristiques techniques intérieures de la maison. Ceci lui permet par la suite de maximiser sa créativité afin de mettre en place la meilleure solution. À titre d’exemple, la conception globale ne devra pas gêner la circulation de l’air dans toutes les pièces.

 

Quelle formation pour devenir décoratrice freelance ?

S’il est donc possible de s’auto-former, suivre une formation présente néanmoins un grand avantage incontournable. Avec un diplôme, vous êtes plus crédible aux yeux de vos clients potentiels. N’oubliez pas que vous allez proposer vos services à une clientèle très variée : propriétaires d’hôtels, de restaurants, d’entreprises, et aussi particuliers, etc. Avoir un diplôme est pour eux plus rassurant et cela maximise votre chance d’avoir des projets.
 
Parlons maintenant des études qui vous mènent à devenir une décoratrice freelance.
 
Pour trouver des formations, Internet est votre allié. En effectuant des recherches, vous verrez des formations et des écoles qui vous proposent différents cursus pour devenir décoratrice. Le cursus proposé aux Beaux-Arts est le plus prisé. Mais d’autres écoles, comme l’ENSAD, l’école Pivaut, Boulle… attirent également de nombreux candidats. Ces écoles délivrent des diplômes de Bac + 2 à Bac + 5, tels un :

  • DMA : Diplôme des métiers d’art (bacc + 2)
  • BTS agencement de l’environnement architectural
  • DNAT : Diplôme national d’art et techniques (bacc + 3)
  • DAAA architecture intérieur et création de modèles : Diplôme supérieur d’arts appliqués (bacc + 4)
  • Etc.

Ces diplômes cités en exemples sont reconnus par le CFAI, le Conseil français des architectes d’intérieur.
 
Des formations à distance sont aussi proposées par divers organismes. Mais avant de vous lancer dans l’une de ces formations, consultez le RNCP, le Répertoire National des Certifications Professionnelles.
 
Les formations doivent inclure les techniques de prospection ainsi que les techniques commerciales et marketing nécessaires pour vous permettre de bien lancer votre activité en freelance.
 

Formation-decoratrice.com vous informe sur le métier de décoratrice d’intérieur.