Comment rendre votre maison zen en 10 étapes

En période de stress, il est plus dif­fi­cile de trou­ver la tran­quilli­té et la détente dans nos vies , l’une des rares options est de créer un havre de paix dans le confort de notre propre mai­son . C’est la rai­son pour laquelle les prin­cipes zen appli­qués en desi­gn d’in­té­rieur ont gagné en popu­la­ri­té pour  deve­nir une ten­dance de notre époque. Mais que signi­fie réel­le­ment Zen ? En Japo­nais , Zen se réfère à la médi­ta­tion . En desi­gn d’in­té­rieur, elle reflète l’équilibre, l’har­mo­nie et la détente.

Deve­nir déco­ra­teur /décoratrice d’in­té­rieur en for­ma­tion à distance

formation-decoratrice_documentation-gratuite

Le Zen n’est pas un style de concep­tion  et ne répond pas à des règles strictes , il est sou­vent asso­cié au mini­ma­lisme , la sim­pli­ci­té et la pure­té des lignes . C’est plu­tôt une façon d’or­ga­ni­ser votre mai­son et de créer une atmo­sphère qui com­pense le stress et les tra­cas de la rou­tine quo­ti­dienne .  Consi­dé­rez ces 10 étapes simples pour rendre votre mai­son zen, tota­le­ment. Décou­vrez com­ment rendre votre inté­rieur Zen !

1 — De la douceur sous vos pieds

formation-decoratrice-maison-zen

Le par­quet est un choix judi­cieux, comme tous les plan­chers en bois mas­sif . Blanc ou  gris, les par­quets clairs sont infi­ni­ment raf­fi­nés, mais vous pou­vez éga­le­ment choi­sir un par­quet colo­ré à condi­tion qu’il cor­res­ponde au reste de la pièce.
 
La résine de fini­tion du plan­cher peut aus­si être extrê­me­ment confor­table dans une ambiance moderne ou loft. Un tapis offre aus­si un réel sen­ti­ment de confort , mais exige plus d’entretien. Tou­te­fois , si vous choi­sis­sez un tapis , vous pou­vez affi­ner votre déco  zen et ren­for­cer la sen­sa­tion de cocoo­ning de la pièce par l’as­so­cia­tion de plu­sieurs tapis en laine ou en coton pur .
 

2 — Optez pour des couleurs terreuses

Une concep­tion ins­pi­rée du Zen tient sou­vent aux cou­leurs natu­relles , dans des tons doux , comme les tons blancs , gris , beige ou rose , qui ont le pou­voir de pro­vo­quer un sen­ti­ment de détente et de calme . L’harmonie chro­ma­tique entre les dif­fé­rents élé­ments est très impor­tante, ain­si que la conti­nui­té visuelle entre les murs, les meubles et les plan­chers.
 
Pour égayer une chambre mono­chrome, vous pou­vez tou­jours choi­sir de com­bi­ner une cou­leur domi­nante avec des objets assor­tis et des tex­tiles tex­tu­rés comme le blanc avec le moles­kine ou beige de bois de rose . Pour créer de la diver­si­té, com­bi­ner deux cou­leurs assor­ties ou jouer avec un dégra­dé de votre cou­leur pré­fé­rée .
 

3 — Jouer avec la lumière douce et naturelle

Pour un espace entiè­re­ment relaxant, rem­pla­cer lampes fluo­res­centes par des lampes ins­pi­rées de la nature ou des bou­gies apai­santes . Dis­po­sez les dif­fé­rentes sources de lumière qui vous per­met­tront de contrô­ler l’in­ten­si­té et les zones à éclai­rer. Évi­ter de pro­je­ter une forte lumière directe du pla­fond pour pro­fi­ter de toutes les pos­si­bi­li­tés de mélan­ger un lam­pa­daire, un ensemble de lampe et de la lumière indi­recte.
 
Pour la chambre , les lampes de lec­ture murales sont très pra­tiques car elles peuvent être orien­tées et sou­li­gner la zone, contrai­re­ment aux lampes de che­vet qui sont rare­ment flexibles. Si vous aimez la lumière dif­fuse, vous pou­vez opter pour de belles bou­gies par­fu­mées ( ).
 

4 — Choisissez des tissus légers et naturels

Les tis­sus devraient s’en tenir à la même règle de natu­rel , légers et confor­tables . Un des élé­ments essen­tiels de votre déco­ra­tion zen sont les rideaux qui donnent une sen­sa­tion d’in­ti­mi­té , tout en rédui­sant le bruit et le blo­cage des cou­rants d’air . Don­nez-leur un trai­te­ment spé­cial pré­fé­rez  les tex­tiles natu­rels , comme le lin , la laine ou laine d’é­ta­mine et les faire cor­res­pondre avec le reste de la pièce .
 
Pour une ambiance plus éla­bo­rée, les asso­cier avec des blinds qui modulent la lumière pour obte­nir une atmo­sphère dif­fé­rente. Por­tez une atten­tion par­ti­cu­lière aux sys­tèmes de fixa­tion, car il serait dom­mage de fixer de beaux rideaux sur des tiges pauvres ou non — assor­ties.
 

5 — Un mobilier simple et naturel

Le meuble de style Zen est carac­té­ri­sé par des lignes simples et claires , en évi­tant les détails com­plexes et l’ex­cès d’ornements . Le mobi­lier devrait être de haute qua­li­té et fait de maté­riaux natu­rels car ceux-ci apportent une sen­sa­tion de cha­leur et de détente . Les pièces de sto­ckage (pla­cards , armoires, com­modes ) peuvent être égayées si elles sont peintes dans des cou­leurs assor­ties au reste de l’in­té­rieur . Comme la chambre est géné­ra­le­ment la clé d’un inté­rieur Zen , voi­ci quelques recom­man­da­tions pour le mobi­lier de la chambre à coucher :

• Pla­cez le lit près d’une source de lumière natu­relle et évi­ter de le pla­cer en face de la porte ou une zone de pas­sage. La hau­teur du lit doit être celle où vous  vous sen­tez à l’aise , mais les lits éle­vés ( plus de 55 cm) accen­tuent géné­ra­le­ment la sen­sa­tion de confort . Choi­sis­sez rem­bour­rés ou en cuir .

• Gar­dez vos déco­ra­tions de lit au mini­mum : uti­li­ser laine ou cou­ver­tures oua­tés  et ne pas exa­gé­rer avec les cous­sins . Optez plu­tôt pour dif­fé­rentes tailles d’oreillers avec dif­fé­rentes taies d’o­reiller que vous pou­vez orga­ni­ser pour dor­mir ou pour lire ;

• Les tables de che­vet sont très utiles et  inté­res­sante dans la déco­ra­tion . Encore une fois, veillez à choi­sir des mor­ceaux qui intègrent bien dans la conception ;

• Pour un coin lec­ture, choi­sis­sez un fau­teuil simple et prê­tez atten­tion aux lignes simples de l’a­meu­ble­ment.
 

6 — Diète d’ornements et de décorations

Pour les déco­ra­tions murales, même mot d’ordre : la sim­pli­ci­té. Évi­tez les col­lec­tions de pein­tures ou de pho­tos et ne conser­vez que ceux qui sont par­ti­cu­liè­re­ment chers. Pour une biblio­thèque entiè­re­ment har­mo­nieuse et ludique , cou­vrir tous les livres de papier mono­chrome.
 

7 — Améliorer votre chambre avec des parfums naturels

Un spray linge mai­son, soja ou des bou­gies de cire d’a­beille et les huiles essen­tielles sont tous les moyens natu­rels pour amé­lio­rer votre chambre avec des sen­teurs fraîches, qui non seule­ment peuvent être cal­mant quand il est temps de dor­mir, mais aus­si vivi­fiantes quand il est temps de se réveiller.
 

8 — Zapper les perturbations électroniques

Les appa­reils élec­tro­niques sont le plus sou­vent une source de dis­trac­tion et donc ne s’in­tègrent pas dans un décor tota­le­ment Zen. Tou­te­fois, si vous avez besoin d’a­voir votre télé­vi­sion dans la chambre à cou­cher par exemple, — ce qui n’est pas vrai­ment dans l’es­prit d’une mai­son zen — assu­rez-vous de la pla­cer dans un endroit dis­cret ou la cacher dans un pla­card spé­cia­le­ment conçu. De plus, assu­rez-vous de cachez tous les fils et les câbles qui pour­raient faus­ser l’at­mo­sphère sereine de la créa­tion entière.
 

9 — Du calme avec des plantes vertes

Les plantes ont un effet cal­mant grâce à leurs cou­leurs vertes apai­santes et par apport d’oxy­gène . Cepen­dant, évi­tez les fleurs qui ont besoin d’un entre­tien par­ti­cu­lier ou pou­vant éma­ner des par­fums trou­blants . Un Bon­saï ou ter­ra­riums sus­pen­du , par exemple , est un bon choix et est sou­vent inclus dans un décor Zen.
 

10 — Éliminez le désordre

Réduire les acces­soires et bibe­lots au mini­mum ou éli­mi­ner com­plè­te­ment , l’en­com­bre­ment peut inhi­ber la relaxa­tion . Débar­ras­sez  votre chambre d’ autant d’élé­ments que pos­sible et ne gar­der que l’es­sen­tiel , mais n’hé­si­tez pas à ajou­ter ce que peut vous appor­ter un confort supplémentaire .

Formation en décoration d’intérieur,
DOCUMENTATION GRATUITE

Avez-vous trou­vé cet article utile ? 

Note moyenne : 5/5

Aucun vote pour l’ins­tant. Soyez le pre­mier à noter cet article.