Décoration d’intérieur et luxe…

La déco­ra­tion d’intérieur de luxe tapisse de plus en plus les murs du mar­ché du mobi­lier ces der­nières années. Pro­po­ser ses pres­ta­tions de déco­ra­teur d’intérieur au client, en appli­quant une touche sin­gu­liè­re­ment top au desi­gn d’intérieur de ce der­nier, est deve­nu une dis­ci­pline à part entière, atti­rant de plus en plus d’adeptes. Un domaine fleu­ris­sant où le goût du luxe est par­ti­cu­liè­re­ment pré­fé­ré à Paris, ville emblé­ma­tique du chic. Cet engoue­ment à offrir un amé­na­ge­ment de choix à son chez soi déteint sur les murs de toutes les capi­tales du monde, un effet plus que mode uni­ver­selle à l’heure actuelle.

Deve­nir déco­ra­teur /décoratrice d’in­té­rieur en for­ma­tion à distance

formation-decoratrice_documentation-gratuite

Se lancer dans la décoration d’intérieur de luxe

Bien plus qu’un simple effet de mode, l’art de revê­tir son inté­rieur d’un nou­veau décor est deve­nu une ten­dance de fond. Étant deve­nu une valeur refuge par excel­lence, l’habitat consti­tue à lui tout seul un point incon­tour­nable dans les loi­sirs et dépenses des ménages. Pour preuve, dix mil­liards d’euros sont inves­tis annuel­le­ment dans la déco­ra­tion, qu’il s’agisse de l’achat d’arts de la table, de lumi­naires, de tex­tiles de mai­son ou d’objets décoratifs.

Boos­tée par les médias via les nom­breuses émis­sions des­ti­nées à l’aménagement d’intérieur, cette pas­sion bien fran­çaise enre­gistre une forte demande des pro­fes­sion­nels du milieu, de plus en plus recher­chés pour rafraî­chir le décor des appar­te­ments et des maisons.

En termes d’aménagement d’habitat, plu­sieurs dis­ci­plines s’associent et se com­plètent. Le métier de décorateur.trice d’intérieur englobe les spé­cia­listes qui se chargent de la déco et des conseils tels les coachs déco, les déco­ra­teurs et les ensembliers.

Le déco­ra­teur d’intérieur tend géné­ra­le­ment à fina­li­ser la der­nière touche du pro­jet. À quoi s’attendre alors si l’on sou­hai­te­rait s’engager dans une telle pro­fes­sion, plus pré­ci­sé­ment dans la déco­ra­tion d’intérieur de luxe ? La prin­ci­pale tâche serait de tra­vailler à par­tir d’un amé­na­ge­ment exis­tant et de chan­ger selon le désir du client quelques points tels les revê­te­ments muraux, les choix des cou­leurs ou les mobi­liers afin d’obtenir un ren­du plus chic et harmonieux.

Plus axé sur les conseils, le déco­ra­teur d’intérieur de luxe se doit de maî­tri­ser l’harmonie des divers com­po­sants de l’espace afin de pou­voir créer l’ambiance dési­rée. À cela, de nom­breux maga­sins de grand nom lui assurent une sélec­tion de mobi­lier inédit ain­si qu’une palette infi­nie de maté­riaux haut de gamme.

Modi­fier la dis­tri­bu­tion de l’espace n’est mal­heu­reu­se­ment pas de son res­sort per­son­nel sans faire appel aux spé­cia­listes tels les archi­tectes d’intérieur, les archi­tectes, les bureaux d’études qui seuls auront le droit de signer les plans de réalisation.

La décoration de luxe à Paris

Figure emblé­ma­tique du luxe, Paris regorge d’énormes poten­tiels dans le domaine de la déco­ra­tion inté­rieure de luxe. Des show-rooms aux maga­sins vir­tuels en pas­sant par les émis­sions télé­vi­sées, les styles har­mo­nieux et luxu­riants atteignent leur paroxysme. Et suite à la nou­velle poli­tique sur l’immobilier, les inves­tis­seurs venus de par le monde reviennent à la course à l’im­mo­bi­lier de luxe. Ce qui donne un sacré coup d’entrain au mar­ché de la déco­ra­tion de luxe à Paris.

Cette année par exemple, la créa­tion por­tu­gaise s’y implante pour la pre­mière fois en y ouvrant une vitrine de taille. Fusion de deux pion­niers Car­los Sere­no archi­tecte et Luis Felipe Neto visual mer­chan­di­ser, le concept-store Enene est un show-room de pro­duits desi­gn de haut de gamme (maro­qui­ne­rie, déco­ra­tion, bijou­te­rie et mode) en plein cœur de la capi­tale fran­çaise. De nom­breuses bou­tiques de déco­ra­tion de luxe iden­tiques font la renom­mée de Paris, très pra­tique à ceux qui pré­fèrent s’occuper d’eux-mêmes de leur amé­na­ge­ment d’intérieur.

À l’air du numé­rique, de nom­breuses bou­tiques en lignes d’origine pari­sienne telle www.pacific-compagnie.com pro­posent éga­le­ment toute une pano­plie de déco­ra­tion scru­pu­leu­se­ment choi­sie pour répondre à une demande plus qu’ordinaire, la déco­ra­tion de luxe. Dans le choix de la matière même ain­si que dans le desi­gn, qu’il s’agisse de lumi­naires, de pièces excep­tion­nelles, de mobi­liers inté­rieurs et exté­rieurs, de déco­ra­tions inté­rieures et exté­rieures, le site repré­sente en lui-même toute l’élégance et le raf­fi­ne­ment de la déco­ra­tion de haut de gamme à Paris.

L’invitation à revê­tir sa mai­son d’une ambiance fine­ment pen­sée gagne éga­le­ment une large dif­fu­sion grâce aux émis­sions spé­cia­li­sées à l’habitat sur le petit écran. Dans la ville de Paris, une déco­ra­trice ins­pi­rante , Sarah Lavoine, la pétillante épouse d’un célèbre chan­teur fran­çais réin­vente le décor d’intérieur, relooke l’espace en y appor­tant une sub­tile touche de luxure et unique.

La déco de luxe dans les grandes capitales du monde

Rien n’échappe à la mon­dia­li­sa­tion, sur­tout pas la fièvre du luxe en déco­ra­tion d’intérieur.

Avec les grandes enseignes de l’habitat, de l’ameublement et de la déco­ra­tion fran­çaise telles que Mai­son du monde (comp­tant à elle seule hor­mis ses 260 shops en France : 30 maga­sins en Luxem­bourg, 16 en Bel­gique, 12 en Espagne, 8 en Alle­magne et 3 en Suisse), la redou­table marque néer­lan­daise ori­gi­naire de Suède Ikea (avec ses implan­ta­tions en Bel­gique, Suisse, Cana­da, États-Unis, Alle­magne, Royaume-Uni, Maroc, Israël) ain­si que Confo­ra­ma et com­pa­gnie qui se dis­persent un peu par­tout, l’adoration du raf­fi­ne­ment en déco­ra­tion d’intérieur est bel est bien un effet planétaire.

Empor­tées par le souffle qui balaie et qui réin­vente le monde de la déco, les grandes marques de luxe aus­si se conver­tissent à l’habitat et concoctent de nou­veaux designs.

Pour ne citer que Guc­ci qui fait peau neuve dans le milieu grâce à sa nou­velle col­lec­tion dénom­mée « Décor » où il dévoi­le­ra bien­tôt sa der­nière-née. Ses des­sins, ses cou­leurs et ses motifs ins­pi­rés de la col­lec­tion mode de son direc­teur artis­tique sont repris pour être insé­rés dans une ligne de vais­selle, d’accessoires et de meubles.

Papiers peints, bou­gies et gamme d’encens, cadres, fau­teuils et chaises sont réin­ven­tés par le créa­teur avec l’intemporelle touche d’élégance de cette Mai­son ita­lienne. Par ailleurs, plus à l’Est, le Japon repré­sente le troi­sième mar­ché du luxe et le pre­mier mar­ché de l’art de vivre. Luxe, art de vivre et raf­fi­ne­ment, ces trois prin­ci­paux aspects d’après les experts feront du mar­ché japo­nais un inves­tis­se­ment pro­met­teur sur­tout pour les articles d’origine européenne.

Formation en décoration d’intérieur,
DOCUMENTATION GRATUITE

Avez-vous trou­vé cet article utile ? 

Note moyenne : 5/5

Aucun vote pour l’ins­tant. Soyez le pre­mier à noter cet article.