Qualités requises


Deve­nir déco­ra­teur /décoratrice d’in­té­rieur en for­ma­tion à distance

formation-decoratrice_documentation-gratuite

Quelles qualités
pour devenir décoratrice ?

Deve­nir déco­ra­trice d’intérieur demande de la pas­sion et beau­coup de moti­va­tion pour en faire son métier. Au delà de la veille en bou­tique ou dans les maga­zines de déco­ra­tion, décou­vrez quelles sont les qua­li­tés à déve­lop­per pour se lan­cer dans l’aventure !

Qualités personnelles et psychologie

– Être créa­tive.
– Être curieuse et capable de se renou­ve­ler.
– Avoir un bonne culture géné­rale pour une meilleure adap­ta­tion aux dif­fé­rents clients ren­con­trés et être à l’aise avec tous les bud­gets.
– Avoir le sens de l’écoute et de la psy­cho­lo­gie pour com­prendre ses clients et pro­po­ser des déco­ra­tions per­son­na­li­sées.
– Avoir le sens de l’adaptation pour s’adapter aux dif­fé­rents clients, aux demandes, aux lieux, aux contraintes…

S’intéresser

– Déve­lop­per sons sens esthé­tique, s’intéresser aux règles du beau dans la nature ou dans l’ art.
– Main­te­nir une veille per­ma­nente sur la déco (presse, web, dans la rue, dans la vie de tous les jours, dans les maga­sins…).
– Avoir un bonne connais­sance de l’histoire de l’art, des styles, des cou­leurs…
– Capa­ci­té à des­si­ner (tra­cer une pers­pec­tive, faire un plan…). La déco­ra­trice doit aus­si être à l’aise avec l’outil infor­ma­tique et idéa­le­ment connaître des logi­ciels de DAO (des­sin assis­té par ordi­na­teur) comme Autocad.

Qualités techniques

– Connais­sances tech­niques : pou­voir avoir un regard cri­tique sur le tra­vail des arti­sans, avoir des bases en élec­tri­ci­té et en plom­be­rie (connais­sances essen­tielles pour amé­na­ger une cui­sine ou une salle de bains), mais aus­si en menui­se­rie, tapis­se­rie, pein­ture…
– Sens de la com­mu­ni­ca­tion.
– Sens du conseil et de la vente.

Qualités pratiques

– Auto­no­mie : La déco­ra­trice tra­vaille géné­ra­le­ment seule.
– Dis­po­ni­bi­li­té : lorsqu’elle tra­vaille pour des par­ti­cu­liers, elle peut faire ses visites le soir ou les week-ends.

Vous connais­sez main­te­nant les qua­li­té à déve­lop­per pour deve­nir déco­ra­trice, bref rien d’insurmontable… De la pas­sion, de la patience et de la tech­nique ! Deve­nir déco­ra­trice n’a jamais été aus­si simple !
Alors… Qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Formation en décoration d’intérieur,
DOCUMENTATION GRATUITE