5 trucs pour devenir une décoratrice à succès

Beau­coup de gens vou­draient se lan­cer dans la déco­ra­tion d’intérieur et pensent qu’il est assez facile d’en faire son métier… Cepen­dant, deve­nir déco­ra­trice n’est pas si simple, cela repré­sente beau­coup de tra­vail. Même avec le talent qu’il faut pour deve­nir desi­gner d’intérieur, encore plus de tra­vail et de talent sont néces­saire pour deve­nir une déco­ra­trice à succès.

Deve­nir déco­ra­teur /décoratrice d’in­té­rieur en for­ma­tion à distance

formation-decoratrice_documentation-gratuite

Ces conseils pour vous amé­lio­rer vont au-delà des notions de base pour vous aider à deve­nir à une déco­ra­trice d’in­té­rieur solide et accom­plie et peuvent éga­le­ment vous aider à deve­nir à terme lea­der dans votre domaine.
  

Devenez une décoratrice à succès !

1 — Apprenez à être ultra organisée.

De nom­breux pro­jets semblent tou­jours s’ef­fon­drer en même temps et les com­mandes arrivent sou­vent dans le désordre. Pertes de fac­tures, échan­tillons de tis­su éga­rés ou un dos­sier bour­ré d’é­chan­tillons de pein­ture non iden­ti­fiables ne feront qu’aug­men­ter la confu­sion et pous­ser un pro­jet déjà hors de contrôle à sa perte. Il vous fau­dra être ultra orga­ni­sée pour être capable de remettre de l’ordre dans le chaos constant qui est fami­lier au monde de la déco­ra­tion. Si vous ne pou­vez pas faire cela, choi­sis­sez un autre domaine dès main­te­nant.
  

2 — Passez du temps avec les entrepreneurs et les artisans.

La plu­part des déco­ra­trices d’intérieur en deve­nir — en par­ti­cu­lier les jeunes — vou­draient tra­vailler dans une bou­tique de déco­ra­tion chic pour gagner en expé­rience. Ce n’est pas une mau­vaise chose, mais il ne fau­drait pas s’arrêter là . Les déco­ra­trices à suc­cès sont celles qui ont le plus d’expérience pra­tique. Recher­chez des chan­tiers pour tra­vailler avec les entre­pre­neurs et les arti­sans comme les peintres, menui­siers, enca­dreurs et élec­tri­ciens. En met­tant un peu de côté le gla­mour et en tra­vaillant avec les per­sonnes qui fabriquent le gla­mour, vous gagne­rez une expé­rience pré­cieuse ain­si que de bonnes connexions et le res­pect de vos futurs équipes.
  

3 — Devenez une bonne gestionnaire financier.

Avec chaque pro­jet il y a un bud­get, et en plus d’être une super déco­ra­trice, vous devrez être une excel­lente ges­tion­naire de fonds. Aucun client n’aime apprendre que vous avez dépen­sé son argent impru­dem­ment… même si on vous l’a deman­dé dans le cadre du pro­jet. (Voir truc n ° 4.) C’est votre tra­vail de veiller à gar­der votre client, les sous trai­tants et vous-même sur la bonne voie. Non seule­ment une mau­vaise ges­tion finan­cière tout au long d’un pro­jet peut vous mettre en dif­fi­cul­té avec votre client, mais cela peut éga­le­ment vous conduire devant les tri­bu­naux. Appre­nez à opti­mi­ser la ges­tion de votre propre bud­get afin que vous puis­siez com­prendre com­ment gérer l’argent de votre client quand un pro­jet se pré­sente.
  

4 — Apprenez à dire « non » !

Les clients font appel à vous parce qu’ils ont besoin d’aide. La plu­part des clients ne connaissent pas la concep­tion et le desi­gn et n’ont aucune idée du prix de ceux-ci. Votre tra­vail consiste à gui­der vos clients dans le monde com­pli­qué se trou­vant entre leurs dési­rs et leurs besoins. Pour ce faire, vous devez avoir une forte per­son­na­li­té et être prête à dire non, sou­vent. Si vous avez ten­dance à vou­loir faire plai­sir et que vous avez du mal à dire aux gens la véri­té, faites vous une faveur ain­si qu’à vos futurs clients en appre­nant à être ferme et hon­nête (tout en res­tant nature) avant de pour­suivre une car­rière de déco­ra­trice d’intérieure.
  

5 — Soyez experte en résolution de conflits.

Chaque fois que vous tra­vaille­rez avec des gens, il y aura inévi­ta­ble­ment des conflits. Non, le client n’a pas tou­jours rai­son (voir truc n ° 4), mais il existe des moyens pour faire face à cela sans mettre en péril votre pro­jet, emploi ou répu­ta­tion. Lisez quelques livres et étu­diez la réso­lu­tion de conflits. Avoir une bonne connais­sance des types de per­son­na­li­té de base vous aide­ra à com­mu­ni­quer avec vos clients plus effi­ca­ce­ment. Connaitre les points sen­sibles de cer­taines per­son­na­li­tés vous aide­ra à mieux com­mu­ni­quer avec vos clients et à mieux gérer les conflits et vous per­met­tra de deve­nir une déco­ra­trice à succès !

Formation en décoration d’intérieur,
DOCUMENTATION GRATUITE