Voici pourquoi une décoratrice doit avoir un portfolio

Pour trou­ver un déco­ra­teur free­lance à qui un client va confier son pro­jet d’aménagement inté­rieur, il effec­tue ses recherches, en géné­ral sur le net. Il tombe alors sur des port­fo­lios de nom­breux pres­ta­taires et fait son choix en fonc­tion de ce qu’il voit. Vous n’en avez pas ? Ima­gi­nez les oppor­tu­ni­tés que vous ratez…


Deve­nir déco­ra­teur /décoratrice d’in­té­rieur en for­ma­tion à distance

formation-decoratrice_documentation-gratuite

Qu’est-ce qu’un portfolio et à quoi cela sert ?

Le port­fo­lio est comme un CV, mais plus détaillé. Cela vous per­met de mettre en avant vos com­pé­tences et vos réa­li­sa­tions. Mettre sur pied un port­fo­lio de votre tra­vail est très impor­tant. C’est l’outil qui va vous per­mettre de vous faire connaître par vos clients poten­tiels. C’est aus­si un moyen qui s’offre à vous pour les convaincre de vos com­pé­tences.
 
Aujourd’hui, pour trou­ver des clients, il faut être pré­sent sur le web. Les annuaires papiers sont de plus en plus délais­sés. Si un par­ti­cu­lier recherche un déco­ra­teur, il va sur le net. C’est le moyen le plus uti­li­sé par les clients pour trou­ver un pres­ta­taire. En effet, c’est facile, rapide et cela per­met d’obtenir beau­coup de résul­tats. Il vous faut donc avoir un port­fo­lio en ligne de votre tra­vail pour séduire vos clients.
 

Comment créer un portfolio ?

Pour créer un port­fo­lio, ras­sem­blez et trai­tez toutes les pho­tos de vos réa­li­sa­tions. Chaque fois que vous avez ache­vé un pro­jet, pre­nez des pho­tos. Gar­dez des copies papier et gar­dez aus­si les ver­sions numé­riques.
 
Faites le tri et publiez vos plus belles réa­li­sa­tions sur le net pour que les clients puissent vous trou­ver. Vous pou­vez les inté­grer sur les réseaux sociaux comme Fli­ckr, mais aus­si sur les sites, les blogs qui vous offrent la pos­si­bi­li­té d’y pos­ter votre tra­vail.
 
En plus de tout cela, avoir votre propre site inter­net ou votre blog est impor­tant. Cela pré­sente un réel avan­tage. Il existe des outils comme Word­Press qui vous per­mettent de créer votre propre site web. Si vous maî­tri­sez le fonc­tion­ne­ment et dis­po­sez bien des connais­sances pour la créa­tion et la mise en ligne de votre site, lan­cez-vous.
 
Notez tou­te­fois que votre site web sera comme une vitrine. Elle reflète votre savoir-faire. Et pour séduire et convaincre, elle se doit d’être bien pré­sen­tée, esthé­tique, avec un desi­gn adap­té à votre métier de déco­ra­trice. C’est le pre­mier point de contact avec vos clients poten­tiels. Si vous pen­sez qu’il fau­drait mieux confier la créa­tion de votre port­fo­lio à un pro­fes­sion­nel, c’est par­fait !
 

Comment doit être votre portfolio ?

Votre port­fo­lio doit être un port­fo­lio, et non un site com­plexe, ou un site qui a l’apparence d’un forum. Bien sûr, une déco­ra­trice doit être créa­tive, et cela peut se voir à tra­vers son site. Mais ne faites pas de choses trop com­plexes quitte à faire fuir vos visi­teurs. Vous pou­vez créer un site ori­gi­nal, mais il doit être clair.
 
Quand un uti­li­sa­teur arrive sur votre site, il devra tout de suite com­prendre qu’il s’agit d’un site dédié à la déco­ra­tion. Il ne va pas res­ter plus d’une minute à essayer de com­prendre ce que le site lui pro­pose. Vous pou­vez même indi­quer dès la pre­mière page de votre site que c’est un port­fo­lio de déco­ra­trice.
 
Ensuite, veillez éga­le­ment à ce que votre site offre une navi­ga­tion effi­cace et une faci­li­té d’utilisation. Ne lais­sez pas vos visi­teurs se perdre dans la recherche de vos élé­ments de navi­ga­tion. Vous pou­vez pen­ser que les cacher est un moyen de rendre votre site unique, mais cela ne plai­ra pas aux uti­li­sa­teurs. Ren­dez votre site agréable à voir et à uti­li­ser. Ajou­tez des icônes, des codes visuels pour faci­li­ter la navi­ga­tion.
 
En ce qui concerne main­te­nant le conte­nu de votre port­fo­lio, il vous faut vous pré­sen­ter en quelques lignes sur la pre­mière page. Exposez‑y vos diplômes, vos for­ma­tions. Il n’est tou­te­fois pas recom­man­dé d’y mettre votre âge, sur­tout si vous êtes jeune, car cela peut vous des­ser­vir. Cer­tains clients pour­raient en effet tout de suite vous asso­cier à quelqu’un de non pro­fes­sion­nel. Idem, si vous êtes étu­diant, ne men­tion­nez pas votre sta­tut sur votre site. Gar­dez cela pour les réduc­tions au fast-food. Par­lez donc briè­ve­ment de vous, de votre pas­sion pour la déco­ra­tion, de vos par­cours, etc. Après, lais­sez place à vos réa­li­sa­tions. Et là encore, évi­tez d’offrir à vos visi­teurs un conte­nu trop com­plexe. Les sous-rubriques sont à évi­ter. Vous pou­vez clas­ser vos pho­tos en caté­go­ries, mais n’en créez pas trop. Faites simple et effi­cace.
 

Rendez votre portfolio visible

Vous avez créé votre port­fo­lio, c’est déjà une étape impor­tante, mais encore faut-il qu’il soit visible. Pour cela, il faut bien le réfé­ren­cer. Lin­kez votre site à vos pro­fils sur les réseaux sociaux pro­fes­sion­nels. Ajou­tez-le sur votre fiche Via­deo, Lin­ke­din, etc. Un autre moyen d’améliorer la visi­bi­li­té de votre port­fo­lio est de le signa­ler un peu par­tout, sur les forums en insé­rant un lien qui ramène vers votre page, sur les réseaux sociaux : Face­book, Pin­te­rest, Twit­ter, etc. Mais n’oubliez pas non plus le monde réel, pla­cez l’adresse du site sur vos devis, vos fac­tures, votre carte de visite… Des gens inté­res­sés par votre tra­vail visi­te­ront votre port­fo­lio.
 
N’hé­si­tez pas à en par­ler aux médias de votre région, ou de votre ville. Peut-être existe t il des blogs qui traitent de l’ac­tua­li­té de votre ville, ou peut être que les lec­teurs du jour­nal du coin seraient inté­res­sés par cette nou­velle déco­ra­trice dont on peut décou­vrir le tra­vail en ligne…

Avec cet article, vous avez main­te­nant toutes les clefs en main pour vous lan­cer dans la réa­li­sa­tion de votre portfolio.

Formation en décoration d’intérieur,
DOCUMENTATION GRATUITE

Avez-vous trou­vé cet article utile ? 

Note moyenne : 5/5

Aucun vote pour l’ins­tant. Soyez le pre­mier à noter cet article.