Bois & décoration d’intérieur, la tendance

Que ce soit sur le plan esthé­tique, éco­lo­gique, ou éco­no­mique, le bois a tou­jours son mot à dire en matière de déco d’intérieur. Depuis des géné­ra­tions, ce maté­riau a de quoi enjo­li­ver les murs, les sols, et les pla­fonds, quelles que soient sa nature, sa cou­leur, et son essence. Aujourd’hui encore, il conti­nue d’apporter une touche d’originalité dans chaque pièce de la rési­dence, grâce à son côté à la fois rus­tique et cha­leu­reux. En pri­vi­lé­giant ain­si le bois pour l’intérieur de leurs mai­sons, les incon­di­tion­nels du charme et de la convi­via­li­té ne peuvent être qu’heureux.

Deve­nir déco­ra­teur /décoratrice d’in­té­rieur en for­ma­tion à distance

formation-decoratrice_documentation-gratuite

Le bois a la cote en déco d’intérieur

En matière de déco­ra­tion d’intérieur, le bois rime par­fai­te­ment avec le mini­ma­lisme. Très connu par les adeptes du décor à la scan­di­nave, ce sys­tème consiste essen­tiel­le­ment à reti­rer tous les objets futiles de la pièce, pour ne lais­ser place qu’aux acces­soires qui contri­buent vrai­ment au bien-être des occupants.

Des tis­sus d’ameublement simples, des mobi­liers mul­ti­fonc­tion­nels, et des maté­riaux nobles, notam­ment le bois, voi­là ce qui carac­té­rise cette tech­nique d’ornement de son intérieur.

La déco à la scan­di­nave consti­tue le juste milieu entre l’utile et l’esthétique. En optant ain­si pour le bois, vous évi­te­rez le mini­ma­lisme radi­cal où l’intérieur de la mai­son res­semble à des labo­ra­toires, froids et vides.

Au contraire, cette matière vous per­met­tra de rendre votre loge­ment plus convi­vial, mal­gré l’absence de nom­breux acces­soires qui auraient pu ser­vir de décoration.

En d’autres termes, la cha­leur appor­tée par le bois suf­fit à com­bler l’atmosphère d’enchantement dont vous avez besoin, même si vos mobi­liers et vos objets de déco­ra­tion sont limi­tés en nombre.

A l’instar des théo­ries Feng shui, le but ici est d’avoir un inté­rieur très har­mo­nieux, où la qua­li­té prime sur la quan­ti­té. Vous pour­rez alors miser sur un bois à fort carac­tère, aux tons cha­leu­reux et d’une finesse avé­rée, au moment de choi­sir vos meubles.

L’essentiel est que vous trou­viez l’équilibre visuel néces­saire pour que la pièce soit peu équi­pée tout en res­tant accueillante.

Le lambris bois dans le déco d’intérieur

A l’heure actuelle, le lam­bris se trouve au cœur des ten­dances en termes de déco­ra­tion en bois.

Dis­po­nible en dif­fé­rentes cou­leurs, il s’adapte à tout type de décor, qu’il s’agisse d’un inté­rieur moderne ou traditionnel.

Et qu’il soit en bois peint, en bois brut, ou en bois vitri­fié, il s’invite dans toutes les pièces pour y appor­ter une touche d’innovation et don­ner des impres­sions d’espace.

Dépen­dam­ment de sa dis­po­si­tion (pose ver­ti­cale, oblique, ou hori­zon­tale), le lam­bris en bois peut ain­si vous don­ner l’impression de gagner en pro­fon­deur, en hau­teur, ou en largeur.

Sinon, vous avez éga­le­ment le lam­bris déco­ra­tif qui s’applique sur un seul mur ou sur deux murs parallèles.

Sou­vent doté d’un motif impri­mé, ce modèle est idéal pour dis­si­mu­ler les imper­fec­tions, tout en rehaus­sant le côté douillet et convi­vial de la maison.

Si le lam­bris en bois aux cou­leurs chaudes (châ­tai­gnier, érable, chêne) est plus adap­té dans une pièce car­re­lée, celui aux tons plus clair et plus frais (comme le pin) est par contre conseillé si le sol et le pla­fond sont déjà en bois massif.

Dans tous les cas, depuis son retour en force, le lam­bris n’est plus pri­sé uni­que­ment pour son côté iso­lant (sur le plan acous­tique et au niveau ther­mique), mais sur­tout parce qu’il a cet aspect déco­ra­tif qui fait de lui une véri­table source d’authenticité pour l’intérieur de la maison.

Le bardage bois en déco intérieur

L’utilisation du bois en matière de déco­ra­tion d’intérieur ne se limite pas au choix des mobiliers.

A ce jour, en effet, de plus en plus de ménages optent pour le bar­dage, pour confor­ter l’atmosphère cor­diale et douillette au sein de leur maison.

En plus de son desi­gn qui séduit, ce sys­tème déco­ra­tif confère un esprit rus­tique, mon­ta­gnard, et sur­tout natu­rel, à la pièce dans laquelle il est installé.

En tant que revê­te­ment, le bar­dage en bois rajeu­nit l’apparence du sup­port, en plus de rec­ti­fier les irré­gu­la­ri­tés qui s’y trouvent.

S’il n’est pas appo­sé à un mur, il peut très bien orner le pla­fond pour assu­rer un look encore plus chic et contem­po­rain à l’ensemble de la maison.

Sur­tout lorsqu’il est en bois blond, il a la capa­ci­té de rendre l’intérieur d’une rési­dence beau­coup plus envoûtant.

Et bien qu’il soit sur­tout pri­sé pour son aspect orne­men­tal, il faut recon­naitre que le bar­dage a des carac­tères irré­fu­tables comme la robus­tesse et le haut niveau de résis­tance, qui confirment sa qua­li­té. En fai­sant ain­si ins­tal­ler un bar­dage dans votre mai­son, vous ne joui­rez pas seule­ment d’un inté­rieur enjo­li­vé qui vous fera plai­sir aux yeux.

Au contraire, vous vous offri­rez en même temps un sys­tème d’isolation éco­lo­gique, et vous vous sen­ti­rez plus pro­té­gé contre les intem­pé­ries et les éven­tuels chocs pou­vant sur­ve­nir au quotidien.

Le bois en décor d’intérieur, une ambiance chaleureuse en permanence

De nom­breux avan­tages sont à l’honneur dans le cadre d’une déco­ra­tion d’intérieur en bois. « Car­bo­ni­vore » par excel­lence, ce maté­riau natu­rel absorbe tout le gaz car­bo­nique qui cir­cule dans la pièce où il est disposé.

A cet effet, l’atmosphère d’intérieur de la mai­son reste tou­jours fraiche et agréable lorsque le bois y pré­do­mine. En tant que sub­stance mas­sive, il rend éga­le­ment la rési­dence plus cha­leu­reuse, contrai­re­ment au PVC, à l’alu, ou l’inox qui sont très célèbres pour le cli­mat de froi­deur qu’ils confèrent.

Et comme il s’agit d’une matière noble et à fort carac­tère, il assure ain­si de la classe à la pièce, tout en lui pro­cu­rant plus de cachet.

Sur le plan éco­lo­gique, l’adoption du bois lors d’un pro­jet de déco­ra­tion per­met de faire l’impasse sur les sys­tèmes d’isolation et de cli­ma­ti­sa­tion non res­pec­tueux de l’environnement.

En effet, l’installation de lam­bris en bois ou de bar­dage en bois per­met déjà d’éviter les déper­di­tions de cha­leur, limi­tant énor­mé­ment l’usage de l’air condi­tion­né, du radia­teur, et d’autres dis­po­si­tifs de chauf­fage qui sont néfastes pour la san­té et pour la nature.

Un revê­te­ment en bois per­met par ailleurs de réduire la consom­ma­tion en éner­gie jusqu’à 40 %, et aide ain­si à faire bais­ser la fac­ture du gaz ou de l’électricité de manière impor­tante tous les mois.

Formation en décoration d’intérieur,
DOCUMENTATION GRATUITE