Voici pourquoi vous devriez vous lancer dans le home staging

Home Sta­ging, vous avez cer­tai­ne­ment enten­du ce terme, ou si vous êtes une pas­sion­née de la déco­ra­tion inté­rieure, vous connais­sez sans doute déjà ce que c’est. Mais avez-vous pen­sé à vous y lan­cer ? En plus de la déco­ra­tion, faire du home-sta­ging pré­sente aus­si pour vous des avan­tages. Mais quels avan­tages ? On en parle tout de suite.

Deve­nir déco­ra­teur /décoratrice d’in­té­rieur en for­ma­tion à distance

formation-decoratrice_documentation-gratuite

Qu’est-ce que le home staging ?

Le home sta­ging signi­fie valo­ri­sa­tion rési­den­tielle. C’est une tech­nique qu’on uti­lise pour mieux vendre les biens immo­bi­liers ou pour en faci­li­ter la loca­tion. Ce sont les États-Unis qui ont inven­té le concept en 1972 et la tech­nique n’a été lan­cée en France que dans les années 2000.
 
Les Amé­ri­cains com­pre­naient que les visi­teurs, donc les ache­teurs ou loca­taires poten­tiels se font une idée du bien pen­dant la pre­mière minute de leur visite. Si cela ne leur plaît pas, ils ne vont pas aller plus loin. Les chiffres montrent que 90% des achats se font sur un coup de cœur et que la grande majo­ri­té des visi­teurs n’imaginent pas le bien avec une autre déco­ra­tion… Bref, ils décident en fonc­tion de ce qu’ils voient. L’objectif du home sta­ging est de pro­duire une pre­mière impres­sion posi­tive aux visi­teurs.
 
La per­sonne char­gée du home sta­ging est le home-sta­ger. Son rôle est de réamé­na­ger les lieux de façon à ce que l’ensemble dégage une ambiance posi­tive qui plai­ra à tous les visi­teurs. Il fera des amé­na­ge­ments pour appor­ter à l’intérieur de la lumi­no­si­té et de l’espace. Les ache­teurs poten­tiels devront trou­ver le bien spa­cieux pour qu’ils puissent cir­cu­ler aisé­ment.
 
Le home sta­ger pour­rait être emme­né, d’une part à reti­rer cer­tains meubles ou objets qui ne conviennent pas et qui risquent de dis­sua­der les clients poten­tiels, et de l’autre à ins­tal­ler de nou­veaux objets de déco : nou­veaux rideaux, nou­veau papier peint si celui en place est déjà vieillot.
 
Des petits tra­vaux de réno­va­tion pour­raient aus­si être néces­saires. On ne doit pas dis­si­mu­ler les défauts en fai­sant du home sta­ging, mais on les répare. S’il y a des trous dans le mur, si le pla­fond est tâché, on fait des tra­vaux de répa­ra­tion et de réno­va­tion.
 

Décoration et home staging : quelles différences ?

Le home sta­ging est une tech­nique plu­tôt mar­ke­ting. Le but est de conclure la vente ou la loca­tion d’un immo­bi­lier le plus rapi­de­ment pos­sible, et au meilleur prix. C’est donc une pré­pa­ra­tion d’un bien pour sa mise sur le mar­ché. Si la déco­ra­tion d’intérieur consiste à amé­na­ger l’intérieur en fonc­tion du goût et des besoins du pro­prié­taire, le home sta­ging agit tout à l’opposé. Il consiste à rendre l’intérieur neutre, à le déper­son­na­li­ser afin d’y créer une ambiance accueillante qui plaît à un grand nombre d’acheteurs.
 
On effec­tue du réamé­na­ge­ment que ce soit pour le home sta­ging ou la déco­ra­tion d’intérieur. Mais pour le home sta­ging, le but n’est pas de rendre l’habitation belle, ou de la réamé­na­ger comme si on devait y habi­ter, mais de façon à le mettre aux goûts des ache­teurs poten­tiels. On ne fait donc pas un décor per­son­na­li­sé.
 
Et le bud­get alloué à ces deux pro­jets est aus­si dif­fé­rent. Le home sta­ging a un bud­get plus ser­ré. En géné­ral, une pres­ta­tion en home sta­ging : tra­vaux et hono­raires inclus ne devant pas repré­sen­ter qu’environ 2% du prix de vente d’un bien immo­bi­lier.
 

Pourquoi se lancer dans le home staging ?

En vous lan­çant dans le home sta­ging, vous ouvrez la porte à de nou­velles et nom­breuses oppor­tu­ni­tés. Vous êtes en effet à la fois déco­ra­trice qu’home sta­ger. Vous pour­rez tou­cher une clien­tèle plus large. En étant déco­ra­trice, vos clients poten­tiels sont par­ti­cu­liè­re­ment les par­ti­cu­liers, les entre­prises, les hôtels, les res­tau­rants, les espaces…, et en fai­sant du home sta­ging, vous pou­vez éga­le­ment pro­po­ser vos ser­vices aux agences immo­bi­lières ou direc­te­ment aux pro­prié­taires immo­bi­liers qui sou­haitent vendre ou louer leur bien. Cela vous per­met aus­si d’agrandir votre réseau pro­fes­sion­nel, et d’améliorer votre port­fo­lio.
 

Se former au home staging

Appre­nez le métier en sui­vant une for­ma­tion en home sta­ging. La for­ma­tion est en géné­ral une spé­cia­li­sa­tion au sein même de la for­ma­tion en déco­ra­tion. Par­mi les écoles qui forment au home sta­ging, on trouve : Home Sta­ging Europe, Evi­dence Home, Mmi Déco, MyHo­me­De­si­gn, ESADAC, Avéo et CESI.
La for­ma­tion peut durer quelques jours ou une semaine. Et on devrait y abor­der et déve­lop­per l’art du home sta­ging : les bases, les tech­niques de déco­ra­tion spé­ci­fique au home sta­ging, les méthodes mar­ke­ting pour pros­pec­ter, les ques­tions juri­diques liées au métier (contrat, etc.).
 
Mai­tri­ser le home sta­ging est un véri­table avan­tage pour vous si vous êtes déjà déco­ra­trice. Cela vous per­met d’accéder à un mar­ché plus large.
 
Alors, déve­lop­pez votre réseau, enri­chis­sez votre port­fo­lio et gagnez plus en vous lan­çant dans le home staging !

Formation en décoration d’intérieur,
DOCUMENTATION GRATUITE

Avez-vous trou­vé cet article utile ? 

Note moyenne : 5/5

Aucun vote pour l’ins­tant. Soyez le pre­mier à noter cet article.